Wallaman Falls

17 Mai 2017 , Rédigé par Laurent Saunier Publié dans #Australie

Nous restons encore un peu dans la région de Cairns et prenons la direction de Mission Beach.
Nous sommes sur la "Cassowary coast", et comme nous n'avons pas vu de Casoar vers Port Douglas, nous espérons bien en voir par ici. Des panneaux, tout au long de la route, nous indiquent la présence de l'étrange oiseau.

Sur la route, nous faisons un détour par Etty Bay. A peine arrivés sur la plage, nous tombons nez à nez avec un spécimen pas peureux ni agressif du tout.C'est vraiment un oiseau magnifique.

 Le temps de prendre quelques photos, nous repartons déjà vers Mission Beach. 

 

Wallaman FallsWallaman FallsWallaman Falls

Le temps n'est pas au beau pour la plage, nous décidons donc de visiter le Paronella Park, création d'un Catalan émigré au début du 20ème siècle qui rêvait de posséder un château et qui en construira quatre dans ce parc pour le bonheur des riches Australiens de l'époque et ce qui fera sa fortune. 

Wallaman FallsWallaman Falls
Wallaman FallsWallaman Falls

Nouveau détour, le lendemain, par Mission Beach pour une petite balade sur un chemin entre la côte rocheuse et la forêt tropical. Nous profitons un peu de la plage  puis nous prenons la route du Girringun National Park pour dormir tout prêt des Wallaman Falls, les plus hautes chutes d'Australie. Le camp est vraiment sommaire pour le prix payé, mais nous ferons un feu pour le plus grand bonheur des filles. 
Le lendemain à l'aube, direction le point de vue sur les chutes qui est aussi le point de départ pour une sympathique marche sur un chemin escarpé qui nous emmènera au pied des vertigineuses chutes de 268 m. Sur le chemin de la remonté, pour une fois, c'est Clarisse qui nous battra tous

 

Wallaman FallsWallaman Falls
Wallaman FallsWallaman Falls
Wallaman FallsWallaman Falls

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

karine B 18/05/2017 07:23

Qu'un mot magnifique !! Gros bisous à tous les 4 et merci de nous faire rêver !