De Hienghène à la côte oubliée voir... très très oubliée....

15 Juin 2017 , Rédigé par Marie Saunier Publié dans #Nouvelle Calédonie

Après Hienghène, nous continuons notre redescende dans la sud sur la cote Est. Ici, les paysages sont fait de forêts humides luxuriantes rien avoir avec la côte ouest aux paysages plus arides. Les villages se font rares et sont peu peuplés, malgré tout nous avons trouvé une occupation, la chasse aux boites lettres rigolotes le long de la route. On dirait un concours de celui qui aura le plus d'imagination. Cela nous aura bien amusé, et la palme revient à la boite aux lettres four micro-onde que malheureusement nous n'avons pas en photo.

 

Notre stop pour la nuit se fera à Ponérihouen, dans un camping en bord de mer où nous ferons école. Le soir un petit dame viendra nous livrer nous repas : poisson grillé avec riz à la courge et lait de coco, un des meilleurs que nous ayons mangé jusqu'à maintenant.

De Hienghène à la côte oubliée voir... très très oubliée....De Hienghène à la côte oubliée voir... très très oubliée....De Hienghène à la côte oubliée voir... très très oubliée....
De Hienghène à la côte oubliée voir... très très oubliée....De Hienghène à la côte oubliée voir... très très oubliée....De Hienghène à la côte oubliée voir... très très oubliée....
De Hienghène à la côte oubliée voir... très très oubliée....De Hienghène à la côte oubliée voir... très très oubliée....De Hienghène à la côte oubliée voir... très très oubliée....
De Hienghène à la côte oubliée voir... très très oubliée....De Hienghène à la côte oubliée voir... très très oubliée....De Hienghène à la côte oubliée voir... très très oubliée....

Le lendemain, notre objectif étant de passer la nuit vers thio, nous plions bagages rapidement et reprenons la route. Et quelle route ! Les panoramas sont superbes, en plus il fait un temps magnifique. La traversée de la mine de Poro est vraiment incroyable et lunaire. Nous y trouverons même des pétroglyphes, gravures sur pierres dont personne ne connait vraiment la signification. Nous pensions faire une pause déjeuné à Canala mais il n'en sera rien car il n'y a tout simplement rien : pas de resto ou snack ou même épicerie. Ce sera donc picnic improvisé au bort de la route en attendant notre heure pour prendre la "route à horaire". C'est quoi ça encore? Et bien entre Canala et Thio, il y a une route qui ne se prend qu'à certaines heures, paires entre Canala et Thio et impaires dans l'autre sens. En effet, c'est une piste de 13km où une seule voiture peut passer d'où des heures pour l'empreinter. Nous arrivons à Thio vers 15h mais le camping que nous avions répèré est en fait bien plus loin, à 20km encore. Le village est comme Canala, vide de commerces ou restaurants, nous n'avons rien à manger pour le soir. Nous décidons donc de changer nos plans et de retraverser vers la cote ouest" plus peuplée".

Nous finirons notre interminable journée dans la cour d'une ferme, où la monsieur a bien voulu nous laisser planter notre tente prêt des bungalows qu'il loue, les campings du coin étant complets ou injoignables.

De Hienghène à la côte oubliée voir... très très oubliée....De Hienghène à la côte oubliée voir... très très oubliée....De Hienghène à la côte oubliée voir... très très oubliée....
De Hienghène à la côte oubliée voir... très très oubliée....De Hienghène à la côte oubliée voir... très très oubliée....De Hienghène à la côte oubliée voir... très très oubliée....

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

karine B 15/06/2017 10:07

Vous suivre est un plaisir, merci encore une fois pour votre partage..vous nous faites rêver ! Bisous a tout les 4