Nos débuts en Nouvelle Calédonie

6 Juin 2017 , Rédigé par Marie Saunier Publié dans #Nouvelle Calédonie

A notre arrivée à Nouméa, Loïse nous attend déjà. Loïse, c'est notre hôte. Nous essayons un nouveau type de Airbnb, nous louons seulement deux chambres de son appartement et partageons les communs avec elle. Dès le début, elle nous mets très à l'aise et nous parle beaucoup de la Nouvelle Calédonie, ce qui nous permet de nous faire une idée de ce que nous pouvons faire ici. Nous rencontrons également Marion (la fille de Nicole, une collègue à Marie) qui va nous être qu'une grande aide puisqu'elle nous prêtera tout le matériel de camping dont nous avons besoin car nous avons tellement aimé en Australie que nous remettons cela ici. Non en fait c'est la moyen le moins cher de voyager en NC car ici tout est très très cher. 
Nous restons donc deux jours chez Loïse et autant dire qu'à la fin, nous avons un peu l'impression de partir de chez une vieille copine.
Durant ces deux jours, passés à Nouméa, nous irons au Centre Culturel Tjibaou. Un beau musée sur la culture Mélanésienne et ses interactions culturelles avec les Polynésiens et les Micronésiens.

 

Nos débuts en Nouvelle CalédonieNos débuts en Nouvelle Calédonie
Nos débuts en Nouvelle CalédonieNos débuts en Nouvelle Calédonie

Nous avons décidé de commencer par le Nord de la Grande Terre, direction Farino, tout proche de La Foa, pour y passer deux jours. 
Nous avons repéré en arrivant une belle baie, où il y a quelques chemins de randonnée qui ont l'air assez sympa. Nous y retournons donc le lendemain pour une petite balade jusqu'au point de vue du Pic Ouano au dessus de la réserve marine de Ouano. 
Dans l'après midi, direction le fort Téremba, un ancien bagne redécouvert en ruine puis restauré dans les années 80 pour en faire un Musée sur l'histoire des déportés qui ont bouleversé la vie du peuple Kanak au 19ème siècle. 
Après une nuit de repos, nous avons pris rendez-vous avec Marie-Claude une jeune Kanak pour une visite guidée du Parc des Grandes Fougères. Nous marcherons pendant un peu plus de trois heures dans la forêt. On trouve ici plusieurs dizaines d'espèces de Fougères, dont la fougère arborescente, contemporaine des dinosaures, et la fougère Royale qui pousse sur un champignon. Comme Marie-Claude vit en tribu, elle nous parle aussi de la relation de son peuple avec les plantes. Après cette belle promenade de 8 km, nous rentrons au camping, car la pluie arrive.

 

Nos débuts en Nouvelle CalédonieNos débuts en Nouvelle CalédonieNos débuts en Nouvelle Calédonie
Nos débuts en Nouvelle CalédonieNos débuts en Nouvelle CalédonieNos débuts en Nouvelle Calédonie
Nos débuts en Nouvelle CalédonieNos débuts en Nouvelle CalédonieNos débuts en Nouvelle Calédonie

Nous replierons, le lendemain, la tente mouillée avant de prendre la direction de Bourail.
Nous trouvons un camping en bord de plage à Poé, l'ambiance y est décontractée et le soleil est revenu. 
Le lagon est magnifique, et nous avons là aussi, prévu une balade tout près de la Roche Percée où nous pouvons admirer le "Bonhomme". Nous montons une fois de plus au dessus de la mer. La succession des baies est magnifique. Il faut dire que vu d'en haut, c'est tellement plus beau.

 

Nos débuts en Nouvelle CalédonieNos débuts en Nouvelle Calédonie
Nos débuts en Nouvelle CalédonieNos débuts en Nouvelle Calédonie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

alain Catalan 08/06/2017 21:01

Nouméa ma rapelle bcp de choses !! c'était le paradis !!!!!